Article associacion occitana de fotbol

 	Composicion de l’equipa d’Occitània
Mercé als suportaires
Premsa e vidèas  

AMIEL Didier entrevistat per FOOT34 

Coach Amiel, décrivez nous cette sélection occitane ?

L’association occitane de football a joué son premier match officiel en 2005 contre Monaco. C’était le début de cette aventure. A l’époque, la sélection était formée de joueurs parlant couramment l’occitan mais avec un niveau footballistique de district. C’était donc assez compliqué d’être compétitif dans ces conditions. Ensuite, j’ai pris l’équipe en 2008. A partir de là, j’ai recruté dans les rangs du CFA et de Ligue. J’ai recherché des joueurs de bon niveau footballistique mais également attachés aux valeurs occitanes au niveau de la culture, de la langue et des traditions. Il y a d’ailleurs assez régulièrement des cours de langue pour que les joueurs soient bien formés à l’occitan.

(JPEG)

Quelle zone géographique couvre votre sélection ?

Pour le moment, nous avons des joueurs de la région Midi Pyrénées, Languedoc Roussillon et deux garçons de Provence Alpes Côte d’Azur. Ce que je souhaite, c’est diffuser notre sélection à travers les trente deux département de l’occitanie, c’est-à-dire plus d’un tiers de la France !

La coupe du Monde du 25 mai au 4 juin... La sélection Occitane... 2012 sera une année chargée pour votre sélection. Parlez nous de vos futures échéances ?

Actuellement, nous avons une année charnière. Tout d’abord, nous avons un nouveau président en la personne de Nicolas Desachy qui a remplacé le président fondateur Pèire Costa. De plus, nous aurons deux grosses compétitions avec la coupe du Monde des territoires sans Etats au Kurdistan du 25 mai au 4 juin. Lors de la précédente édition, nous avons terminé troisième. Cette fois, nous visons la finale avec une équipe encore plus compétitive. Deuxièmement, nous allons jouer en Allemagne l’Européada, trois semaines plus tard, le championnat d’Europe des minorités linguistiques. En 2008, nous avions échoué en quart de finale et nous espérons cette année la victoire finale. Pour cela, nous aurons des rencontres amicales pour préparer notre équipe. Tout d’abord ce soir dans l’Hérault à Fontès, mais également le 30 mars à Toulouse face à la Laponie. Nous espérons d’ailleurs avoir le Stadium pour l’occasion.

(JPEG)

De quel niveau sont les joueurs qui évoluent pour la sélection occitane ?

Aujourd’hui, nous avons des joueurs de CFA, de DH et quelques joueurs qui jouent en district mais qui ont déjà évolué dans un niveau plus élevé.

Enfin, que peut on souhaiter à la sélection occitane pour l’année 2012 ?

Ce qu’on peut souhaiter le plus vivement possible est de trouver des partenaires qui puissent nous aider. Avec un programme aussi ambitieux, c’est compliqué de trouver les ressources. Nous essayons d’ailleurs de créer également une équipe féminine ainsi qu’une équipe de jeunes. Cela pourrait nous ouvrir d’autres tournois et faire ainsi connaître la beauté de notre culture occitane. Nous tenons d’ailleurs à ce qu’il y ait un aspect culturel à chacune de nos compétitions. Nous amènerons à chaque fois des symboles de notre culture. Cela nous tient vraiment à cœur.



 

 


Sèm a petaçar lo site
In-Play Sport Analysis
Reportage Canal + Viva World Cup 2012
COMMUNIQUE DE PRESSE 2 VIVA WORLD CUP
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Entrevistas Deidièr Amiel per Jornalet
COMUNICAT DE PREMSA OCCITANIA - SAPMI
DESACHY Nicolas entrevistat per FOOTMAG

 

 

sit realisat amb SPIP e JCIZZO.com Logicial liure jos licéncia GNU/GPL
© 2004 Realisacion - IGEDMEDIA