Resultas associacion occitana de fotbòl

Composicion de l’equipa d’Occitània
Mercé als suportaires
 
acuèlh
Resultas
Galicia - Occitania 1-7:

Galicia 1-7 Occitania

Date : 28 Décembre 2013 à 20h

Lieu : Lugo (Galicia, Espagne)

Buts OCCITANIA :

Boris Massaré (21’, 59’), Mickael Bertini (29’, 32’, 49’, 83’), Joel Congré (85’)

Composition :

1 Lucas Orditz

2 Guillaume Gerbe, 4 Aurélien Rouet, 5 Joel Congré, 3 Maxime Altenhoven

8 Vivian Dors, 7 Nabil Moussi, 6 Loic Laffont, 11 Ronald Rodas

10 Boris Massaré (cap.), 9 Mickael Bertini

Staff :

President : Nicolas Desachy

Entraineur : Didier Amiel

Entraineur des Gardiens : Nicolas Ferreres

Intendant : Jose Olacia

LA SELECTION OCCITANE DE FOOTBALL FINI 2013 SUR UNE VICTOIRE

Le 28 décembre dernier, l’AOF (Associatcion Occitana de Fotbol) s’est rendue en Galice (Espagne), plus précisément dans la ville de Lugo afin d’y disputer une rencontre contre la sélection de Galice en marge de la fête nationale. Composé de joueurs de tout le sud de la France (Toulouse, Montpellier,...), les hommes du sélectionneur Didier Amiel ont remplit leur mission en s’imposant sur le score de 7-1.

(JPEG)

UNE VICTOIRE AVEC DES VALEURS

Alors que le football Francais était en repos durant les fetes, l’AOF s’est présentée en Galice pour son dernier match de l’année. Récemment vainqueur du tournoi international disputé sur l’ile de Man (Royaume Uni), Didier Amiel avait à nouveau convoqué ses troupes afin de préparer la coupe du monde prévue en Suède à l’été 2014. Vainqueur avec respect, en prônant toutes les valeurs qui caractérisent l’Occitanie et tout le travail effectué par les dirigeants de cette association, les joueurs ont prouvé une nouvelle fois la progression footballistique et humaine de l’AOF avec une victoire sur le score de 7-1 devant un public nombreux et conquit par cette équipe.

(PNG)

Videos : http://www.youtube.com/watch?v=HgoGyw2UOfg

http://www.youtube.com/watch?v=-mZaHSmCrJU

Articles : http://www.jornalet.com/nova/2853/la-seleccion-occitana-en-galicia

http://www.footpy.fr/Selection-Occitane-CONGRE-se-distingue-RODAS-ORDITZ-MOUSSI-LAFONT-et-ROUET-se-regalent_a938.html

Occitania - Sahara Occidental 3 - 1:

(JPEG)

Occitania - Tamil Eelam 7 -0:

(JPEG)

Kurdistan - Occitania 1-0:

(JPEG)

Occitanie - Sahara Occidental 6-2 :

(JPEG)

le match Occitanie - Sahara Occidental s’est joué à 17h, hier 5 juin 2012 sur le stade de la ville de Salahaddin, à 30 km d’Erbil.

C’était le premier match de la compétition pour les Occitans. Et le deuxième match sur l’herbe pour l’équipe Sahraouie... après la veille !

Les Occitans ont commencé la rencontre très en forme par trois premiers but à la 4ème, 10ème et 13ème minutes. La fin de la première mi-temps a semblé s’équilibrer, peut être sous l’effet de la chaleur, sans que les Sahraouis ne parviennent à marquer. Après le changement de coté, les Sahraouis avaient le soleil dans le dos. Ils ont marqué 2 buts à la 6ème , par Sahla Ahmed Boubah, et à la 9ème minute, par Selma Iarba El Maalum, qui ont été applaudis et commentés de la tribune où les officiel et invités kurdes suivaient avec attention la rencontre.

L’Occitanie a ensuite repris la domination du match par 3 buts à la 20ème, 26ème (penalty) et 28ème minutes.

Les Occitans ont trouvé le match très intéressant. La déception sahraouie n’a pas duré plus longtemps que le trajet en car. C’est ensuite l’analyse de la situation et les moyens d’être plus forts qui étaient l’objet des discussions.

Après le retour et le repas, les deux équipes se sont retrouvées autour du thé sahraoui. La plaisanterie commune disant que si en matière de foot les occitans avaient été les plus forts, en matière de thé le score restait à discuter.

(JPEG)

Occitània - Laponia 3-2:

La seleccion occitana de fotbòl a vençut ièr la seleccion lapona de fotbòl en una partida estrambordanta que comencèt plan mal pels occitans. Pendent lo primièr periòde los lapons aguèron lo contraròtle absolut del balon e los locals a pro pena faguèron qualque ocasion de dangièr. Per contra, los escandinaus capitèron de marcar, pendent las primièras 45 minutas, dos gòls. Lo primièr de Daniel Raginiusen e lo segond de Jon Andreas Eira.

Pendent lo segond periòde, ça que la, la partida cambièt absolutament e los occitans capitèron de capvirar la marrida debuta. Lo primièr gòl que augurava la remontada lo devèm a Benjamin Bastier, qu’enfonsèt lo balon al fons de la gàbia lapona a la minuta 65. Dètz minutas après, Clement Hellard marquèt lo segond gòl de la seleccion occitana, en tot egalizar la partida e portar lo rescontre a un moment de granda emocion. Fin finala, just a la minuta 90, Michael Bertini atenhèt lo gòl de la victòria pels occitans, provocant l’invasion del camp per part dels suportaires locals mai afogats.

Acabada la partida, lo seleccionador-entraïnaire de la seleccion occitana, Daidièr Amiel, se planhèt qu’aviá pas pogut dispausar de totes los jogaires qu’auriá volgut causir, en pr’amor que lo lendeman dissabte i aviá tot plen de partidas programadas e, alavetz, fòrça còlas empachèron la cession dels sieus jogaires. De tot biais, Amiel se mostrèt plan satisfach per la remontada; contèt que la rason de la victòria la cal cercar al cambiament de tactica del segond periòde.

La partida foguèt presenciada per dos centenats d’espectadors, que tot lo sant clame del match balhèron de vam a la seleccion occitana, amb tota sòrta de cants, de sisclals, e en brandissent de bandièras. Cal dire que las autoritats tolosanas an facilitat la preséncia del afeccionats. Per exemple, l’accés al camp èra gratuït. L’anecdòta l’a facha un jove suportaire occitan que, solide que bandat a clau, saltèt tot nud al pelenc, çò que faguèt que l’àrbitre arrestèsse un brieu la partida per tirar defòra l’espontanèu.

Occitània - Cilento 2-0:

(JPEG)

L’Occitanie a battu le Cilento 2-0 en amical à Fontès

Afin de préparer les deux grands rendez-vous internationaux de 2012, la Viva World Cup qui aura lieu du 25 mai au 2 juin au Kurdistan (Irak) puis l’Europeada qui suivra du 16 au 24 juin en Saxe (Allemagne), l’Associacion Occitana de Fotbol (AOF) rencontrait en amical le 29 décembre dernier à Fontès le territoire italien du Cilento, nouveau venu dans la New Football Board (NFB) qui regroupe les territoires sans état. Au-delà de la victoire 2-0, ce match a permis au sélectionneur Didier Amiel d’effectuer une revue d’effectif sur un stade Battesti où évoluent habituellement les équipes de l’ES Cœur Hérault.

« L’objectif, poursuivre la dynamique entreprise il y a trois ans qui nous avait amené à la 3e place de la Viva World Cup 2010 à Gozo, sur l’île de Malte. Nous retrouverons d’ailleurs le Cilento dans 6 mois lors de l’édition 2012 », explique Didier Amiel qui connait également ses adversaires pour l’Europeada. L’Occitanie sera dans la poule E avec la minorité danoise d’Allemagne, les Italiens du Cimbro et le Pays de Galles : « Nous faisons partie des 19 équipes qui tenteront de succéder aux italiens du Sud Tyrol vainqueurs en 2008 ».

Après les hymnes, dont le fameux « Se Canto » joué par les fadas de Pézenas et repris en cœur par les joueurs, M. Mickaël Talavera donnait le coup d’envoi sur une pelouse balayée par un vent du nord galcial. Les locaux se mettaient vite en évidence sous l’œil du président du président de la NFB Christian Michelis. Après une première occasion claquée en corner par le portier italien Margiotta, puis une tentative de lob de 45m de l’avant-centre du Cilento Rodio qui, avec le vent passait de peu au-dessus de la transversale de Leban, les occitans prenaient l’avantage. On jouait depuis vingt minutes lorsque Cayetano d’un tir de 20m au ras du poteau trouvait la faille. Juste avant la demi-heure de jeu, sur une contre rapidement mené, Bru en finesse doublait la mise et la sélection de Didier Amiel regagnait les vestiaires sur le score de 2-0, au terme de 45 minutes très agréables. Plus rien n’était marqué au terme d’une deuxième période qui permettait aux entraîneurs de faire tourner leur effectif, et qui voyait le Cilento souffrir physiquement.

Fiche technique : Au stade Battesti de Fontes, l’Occitanie bat le Cilento 2-0 (score acquis à la mi-temps) Arbitres : M. Talavera assisté de MM. Leban et Olacia Buts : Nicolas Cayetano (17e), Pierre Bru (29e) Associacion Occitana de Fotbol : Jimmy Leban (Canet), Vivian Dors (Paulhan), Robin Taillan (Agde), Jérôme Hernandez (Magalas), Alexis Bachmann (Seysses, 31), Anthony Meunier (Canet), Nicolas Cayetano (Sète), Sébastien Taillan (Agde), Guillaume Lafuente (Fabrègues), Jordan Amiel (Magalas), Pierre Bru (Portiragnes/Vias). Remplaçants : Hendrick Rivière (Frontignan), Boris Naumcevski (Marseillan), Marc Ballue (Cers), Christophe Mouysset (Saint-Thibery), Nicolas Flourens (Agde), Sébastien Picard (Argelès) Coach : Didier Amiel Président AOF : Nicolas Desachy

Occitania - Roms 11-2:

Occitania - Roms 11-2

Vaqui lo rendut compte del rescontre amb los ROMS que s’es debanat lo dissabte 28 de mai a Olargues 34.

Olargues 16 h. Temps splendide (ensoleillé et sans vent), pelouse naturelle souple en parfait état. Occitanie : Leban, Fuster (puis Cauvin 40), Foussereau, Hernandez.G (puis Amiel A 60’), Mouysset, Cayetano, Amiel.J, Lafuente, Flourens (puis Desachy 60), Desachy, cap (puis Long 30’), Massaré.

Buts : Occitània : Lafuente (6,36,55,80,89), Flourens (23,34), Massaré (66,75), Desachy (86), Amiel Jordan (93).

Roms : Ferreira Jason (60, 70).

Arbitrage excellent de Mr Leban Pascal facilité par la correction des deux équipes . Rencontre jouée dans un très bon esprit, l’Occitanie affichant d’entrée sa domination qui se traduisait par quatre buts dans la première demi-heure. Le jeu s’équilibrait par la suite, les Roms resserrant leur défense. La condition physique des occitans faisait la différence dans le dernier quart d’heure avec cinq buts d’excellente facture. La troisième mi-temps autour du repas de l’amitié cloturait la journée dans le cadre du festival « mai que mai ». Soulignons la parfaite organisation du club local d’Olargues ; Merci à Mr Pascal Riquin et à son équipe.

(JPEG)

Occitània 3- Aigalonga 2:

Fred avia rason: Bearn es una tèrra propicia a una dinamica collectiva en favor de la Seleccion d’Occitània. Quina mobilizacion de las belas de la part dels Bearneses!! Tot lo mond s’èra afanat per qu’aquela jornada del 30 d’octòbre sia una capitada. Fred lo meritava!

Al delà de la victòria (sens forçat) 3-2 de l’equipa d’Occitània fàcia l’equipa de jogava Fred (Aigalonga), l’A.O.F se benastruga d’aver creat amb l’ajuda extraordinària de l’associacion l’esquireta una jornada coma aquela.

Tot i èra: los suportaires d’Occitània (un brave 100at) venguts amb bandièras, la serada dançarèla amb la presénica notadament de JF Tisnèr, lo sopat bearnés aprestat amb afeccion per Sandrina...

Mancava que Fred. Mas d’ont es sèm segurs que lo nòstre amic es fier de çò que Bearn a fach per l’equipa d’Occitània. Sèm segurs que d’ont es, es ufanos de la mobilizacion dels jogaires d’Occitània per una partida en cò siu.

Un sol regret: qu’aquela jornada se sia pas debanada en la companhia de Fred...

(JPEG)

Occitània 2 - Doas Sicilias 0:

Es fach! L’equipa d’Occitània de fotbòl ven de conquistar la 3ena plaça de la VWC. En 3 participacions Occitània ven aqui d’obténer sa melhora classificacion.

Fàcia una equipa de las Doas Sicilias demesida que fasia virar son efectiu (tant coma los Occitans),los de l’A.O.F an fach pas que derotlar tota la partida. Cal notar çaquelà la tras de que bona intrada coma titalari del portièr Remi Vesiat que remplaçava Jimmy Leban.

Un gòl foguèt marcat a cada mièg-temps. L’aventura d’Occitània s’acaba aital de las manièras de las bonas.

Occitània fa ara jòc egal amb las melhoras equipas del NF-Board!

(JPEG)

De esquerra a drecha: Nicolas Desachy, Rémi Véziat, Christophe Mouysset, Boris Massare, Alexis Bachmann, Kévin Foussereau, Benjamin Bastier, Nicolas Cayetano, Julien Cantier, Raphael Danyach, Sébastien Tailan.

Occitània 1 - Kurdistan 2:

(JPEG)

Per lo segond còp a de renc lo Curdistan barra la rota a Occitània. Après aver en 2009 empachar los Occitans d’accedir a las mejas finalas, los Curdas los empachan en 2010 d’accedir a la finala. Malgrat un progres segur dels Occitans e un rescontre d’un nivèl equilibrat lo Kurdistan ven de ganhar sa segonda victòria sus Occiània.

Son pas mens los Occitans que marquèron lo primièr gòl tre la primièra temporada. Segurament demesits per las nafraduras e lo lassitage es pas qu’a la tota fin de la segonda temporada que los Occitans lachèron. A la seguida d’una seria d’errors individualas los Occitans daissèron los Curdas marcats a la 70’. Quauques minutas puèi (80’) los Curdas doblèron l’escòre.

Es sus l’escòre de 2 a 1 qu’Occitània acaba sa partida ambe qualques regrets çaquelà de pas aver poscut téner la resulta fins a la fin.

L’A.O.F bensatruga çaquelà los Curdas per la qualitat de son jòc, son professionalisme e son fayplay.

(JPEG)

Gozo 0 - Occitanie 5:

L’Occitanie en demie finale de la coupe du monde de foot !

(JPEG)

Pour la première fois en quatre participations, l’équipe nationale d’Occitanie de football atteint les demies finales de la Viva World Cup, la coupe du monde pour les territoires non reconnus par la FIFA .

Malgré une défaite malheureuse mardi, 1 à 0 contre une sélection du nord de l’Italie qui comptait dans ses rangs des footballeurs professionnels de 3ème et 4ème division italiennes dont Maurizio Ganz (ancien joueur de l’Inter de Milan), l’Occitanie a gagné haut la main (5-0) le match décisif qui l’opposait à Gozo (l’organisateur de la VWC) pour l’accession aux demies finales. Rapidement mis en confiance grâce à un but sur pénalty (1ère minute) de M. Ballue, les Occitans ont assuré toute la première mi-temps avant d’aggraver le score à la 36’ (doublé de M. Ballue). Surement découragés par l’écart qui se creusait les Gozitans ont complètement lâché la deuxième mi-temps (buts à 61’ de S. Taillan, 88’ de J. Amièl et 90’ de G. Soro). Grâce à ce merveilleux résultat, l’Occitanie finit deuxième de sa poule.

La demi-finale se jouera vendredi au stade principal de Victoria, la capitale de l’île de Gozo. L’Occitanie y rencontrera le Kurdistan, premier de sa poule. L’Occitanie aura à cœur de prendre sa revanche sur le Kurdistan. Le Kurdistan en gagnant 4 à 0 son match avait barré les portes des demies l’année dernière à l’Occitanie.

Padania 1 - Occitània 0:

Per son primièr rescontre de la competition, la seleccion occitana jogava ièr Padania (Nòrd d’Italia), doble venceire de la VIVA World Cup.

Après un primièr mièg temps fòrca equilibrat e de granda qualitat (0-0), l’intensitat augmentava. Occitània dominava l’entre-juòc. Pas mens, a la 60ena minuta, Padania, demercés un gòl vengut d’un autre planeta, prenguèt l’avantatge (1-0). Aquò desrevelhava l’orguelh dels Occitans que, demercés l’entrada de jogaires ofensius, se creava fòrca ocasions de marcar mas sens concretizar

La partida s’acabava amb l’escore de 1-0 per Padania e fòrca desconsolaments per la còla d’Occitània.

Uèi, la Seleccion rescontra l’òste, Gozo, per lo segond et darrièr rescontre de polas. Sonque una victòria permetria als Occitans d’anar en mièja-finalas. Afar de seguir.....

Foto: los 11 titularis de la Seleccion Occitana abans lo rescontre contre Padania, cantant lo "Se canta" ièr

(JPEG)

De man esquèrra a man drecha: Gérôme Hernandez, Marc Ballue, Nicolas Cayetano, Wilfried Alquier, Aymeric Amiel, Nicolas Desachy (capitani), Alexis Beaude, Alexis Bachmann, Julien Cantier, Jordan Amiel, Boris Massaré, Jimmy Leban.

Occitània 5 - Monegue 1:

Rescontre galambièra de L’equipa occitana que l’emporta 5 a 1 contra L’equipe de monegue (JPEG)

Padania 1 - Occitània 0:

(JPEG)

Es davant un milierat de suportaires que lo rescontre inogural de la Viva World se joguèt.

Segur de dominar amb facilitat Occitània, Padania deguèt lèu se rendre a l’evidéncia que non anava passar una serada agradiva.

Organizada a la perfeccion pendent tota la durada del rescontre Occitània non daissava gaire de plaça a los de Padania de desvolopar son jòc.

Es d’alhors de notar que la primièra accion de la partida foguèt al credit dels Occitans que mercé un contraròtle aproximatiu del liberò de Padania, lo capitani occitan Nicolau Dessachy aprofiechèt per tirar lo primièr dins las gàbias.

Aital pendent las 30 primièra minutas, Occitània tenia una organizacion defensiva digna dels nivèls fotbalistics dels mai nauts que metia Padania dins l’incapacitat totala de se crear d’accions.

Los 15 darrièras, lasses de sos esfòrces, los Occitans comencèron de daissar d’espacis als atacans adverses que se creèron d’accions caudas totas avortadas çaquelà.

La primièra temporada tant esperada per los de l’A.O.F, s’acabava per un escòre nul mas meritat.

Regaudits per un repaus ben meritat e de prepauses ben causits pel Seleccionaire Deidièr Amièl, los Occitans fasian jòc egal amb Padania. Los Occitans capitèron quitament de metre lo portièr italian en dangièr a mantunas represas.

Lo tornant del rescontre se debanèt a la 70ena minuta quora l’arbitratge (un arbitre de Padania de notar en passant...) forambiguèt lo seleccionaire occitan.

L’equipa occitana se’n trobèt destabilizada e lèu l’organizacion tactica tan bona fins ara començava de petar. Los musicians venian de perdre son cap d’orquèstre.

Un centre en diagonal vengut del costat drech del terren que prenguèt la defensa occitana a rebors foguèt conclus remirablament sul costat esquèrra per un geste d’una grand gaubi de l’atacant padan. 1-0 per Padania.

Los Occitans escampèron dins las darrièras minutas que demoravan lo pauc d’energia que li demoravan dins un jòc ofensiu plan bastit.

Un darrièr tir del mitan occitan Jordan Amièl dins lo fialat extèrn del portièr padan venia tuar lo darrièr esper occitan.

Resulta finala: Padania 1 - Occitània 0

Occitània 2- Monegue 2:

Manquèt pas grand causa a l’equipa d’Occitània per conéisser sa primièra victòria fàcia Monegue.

(JPEG)

Monegue marquèt lèu lo primièr gòl de la partida après un long desbordament sus l’ala deguda a una error defensiva d’Occitània.

(JPEG)

L’egalizacion dels rotges e jaunes arribava lèu mercé un esplech individual de son atacant Joan Genyes.

Gaire de temps abans la fin de la primièra temporada, Joan Genies d’un còp de pè extraordinari capitava de pausar la pauma just sota la bara transversala del portièr Monegasc.

La primièra temporada s’acabava per una avança istorica d’un gòl dels jogaires occitans davant los de Monegue.

Demesit per un banc redusit e un còp de franc direct generosament acordat per l’arbitre a la dintrada de susfàcia de reparacion e just fàcia la gàbia del portièr occitan central per pè naut, Monegue capitèt d’egalizar a sonque 10mn de la fin.

De notar que la quasi totalitat de la partida es estada dominada per Occitània. Occitània auria per segur meritar de ganhar. Pèire Costa, President de l’A.O.F benastruga los jogaires de Deidièr Amièl e Vinçenç Ribièra per sa bela prestacion e rend omenatge a Monegue per la soliditat de sa defensa en particulièr la prestacion de son portièr

Occitània 0 - Sud Tyrol 2:

Dominats dins totes los aspects del jòc pel Sud Tyrol, los Occitans venon de conéisser sa segonda desfacha de l’Europeada. Malgrat una enveja de las grandas e un engajament total del Onze d’Occitània, los de l’A.O.F acaban son Campionat d’Euròpa en quart de finala fàcia la Seleccion que devia ganhar puèi la competicion.

De tot lo rescontre los Occitans jamai baissèron pas los braces e malgrat la superioritat dels Sud Tirolians l’escòr final dessepara las doas equipas pas que de dos gòls, en sotinalinhant en mai que lo segond gòl inscrich en segonda temmporada devia èsser refusat per causa de fòra jòc.

L’A.O.F saluda l’engajament total de sos jogaires e benastruga lo Sud Tiròl per sa polida e meritada victòria.

Occitània 5 - Croatas de Romania 0:

Mentre qu’un nul sufisia a Occitània per se qualificar pels quarts de finala, es amb la ferma volontat de vincer que los Occitans dintreron sul pelenc.

Gaire de temps calguet pas esperar per veire Occitània marcar son primier gol sus accion collectiva acabada per Arnaud Abelaneda d’una passa decisiva de Joan Genyes. Qualques minutas puei, los Occitans sus una ocasion simiilara al primier gol marqueron un segond cop.

Joan Genyes sus un espleit personal marcava lo tresen gol en fin de primiera temporada.

Totjorn forca motivats los Occitans ben ajudats per la defensa adversa inscriugueron lo quatren gol (gol contre son camp).

En tota fin de partida Julian Lautrec marcava son primier gol de la competicion e finissia aital polidament la segonda victoria d’Occtània a l’Europeada.

Occitània se vei donc ara en quart de finala. Rendetz vos dijous a 6o30 del vespre contre lo Sud Tirol.

(JPEG)

Occitània 1- Sorabas de Luzaca 2:

Per lor segond rescontre a l’Europeada, los Occitans joguèron los Sorabas de Luzaca (poble eslau demorant en Alemanha)que avian ganhat sa primiera partida pron aisidament 5-1 contre los Croatas de Romania.

Per segur, la resulta d’aquela partida asseguraria la qualificacion del vinceire.

Malgrat una grossa dominacion d’Occitània la resulta finala se troba em favor dels eslaus que ganheron 2-1.

Se pot notar que tornamai Occitània marquet sus un cop franc merce un tir meravelhos del defensor Christophe Mouysset que permetia als Occitans de tornar al vestiari a la fin de la primiera temporada amb un escor de paritat (1-1). Es sus un espleit individual en fin de partida que los Sorabas ganheron lo rescontre.

(JPEG)

Occitania 2 - Cimbras 1:

Per son primier rescontre a l’Europeada Occitania faguet bona figura. Facia a una equipa motivada, los de l’AOF ganheron son primier rescontre non sens dolor.

Malgrat una dominacion de las belas dels Occitans la resulta finala dessepara las doas seleccions pas que d’un pichot gol.

La partida foguet engatjada amb forca implicacion fisica. Las escasencas occitanas fogueron pron nombrosas mas pas una foguet concretizada. De fach, los dos gols fogueron inscriches sus cops de pe arrestats. Cristol Mouysset (Pec) capitet dos cops de marcar sus cop franc. Dos tirs que daisseron pas una chanca al portier cimbra de brilhar.

Es malastrosamet sus una inatencion de la defensa occitana que los cimbras valents, redusigueron l’escor.

L’AOF saluda la prestacion de las doas equipas e grandmerceja Pec per la qualitat de son joc e sos dos gols.

Partida que ven: Diluns 02/06 a 6o00 del ser contre los Sorabas que ganheron 4 a 1 son primier rescontre contre los Croatas de Romania.

(JPEG)

Ròms 3 - Cameron del Sud 1:

Pel primièr còp de l’istòria los Ròms joguèron sa primièra partida de fotbòl internacionala. Primièra partida e primièra victòtia (3-1). Es en region parisenca que se joguèt lo rescontre dissabte 9 de junh contre la Seleccion de Cameron del Sud.

Foguèt tanben lo primièr còp que los sud cameroneses joguèron una partida en França.

Occitània 2 - Monegue 3:

Monaco sonne le glas des espoirs occitans

Monaco s’impose 3 buts à 2 face à l’Occitanie lors du deuxième match de la Coupe du Monde des territoires non reconnus (par F. Grialou).

Hyères (Var) 21 novembre. Les joueurs occitans comptaient bien, pour le 3eme match Occitanie/Monaco de l’histoire, s’imposer pour la première fois face aux Monégasques. Rappelons que les 2 précédentes confrontations s’étaient soldées par un match nul heureux pour Monaco 0-0 en février 2005 à Béziers et par une victoire monégasque méritée en décembre 2005 2 buts à Cap d’Ail (Alpes Maritimes). Les joueurs occitans avaient encore leur destin en main avant ce match car une victoire les aurait quasiment qualifiés car, compte tenu du forfait de dernière minute de la sélection du Cameroun Sud (problème de visas) et de la supériorité affichée la veille par la Laponie, désormais archi-favorite face à ces mêmes occitans (7-0), il ne faisait pas de doute que les lapons participeraient à la finale, personne ne voyant Monaco gagner face à la Laponie lors de la 3ème journée (jeudi 23 octobre). Ce match constituait donc en quelque sorte une demi-finale pour Monégasques et Occitans, le vainqueur de la rencontre étant mathématiquement quasi assuré de participer à la finale du 24 novembre. Les forces en présence étaient malheureusement déséquilibrés entre des monégasques ayant bénéficié de plusieurs jours de repos du fait du forfait Camerounais et des Occitans ayant joué la veille face à la Laponie et dont pas moins de 8 joueurs avaient joué en club le week-end précédent, la NF Board ayant refusé de permuter les rencontres Monaco/Laponie du 23 novembre et Occitanie/Monaco du 21 novembre, ce qui aurait permis aux 2 équipes de disposer d’un temps de repos équivalent. Les occitans, pour compenser ce manque de fraîcheur physique, avaient donc plutôt choisi une tactique défensive et laissaient venir les monégasques dans leur camp dans l’espoir de les surprendre en contre. Malheureusement, cette tactique allait rapidement se révéler perdante puisque après une chaude alerte au quart d’heure de jeu, un ballon était mal dégagé par la défense occitane et l’avant centre monégasque en profitait pour placer, du droit, une frappe croisée qui ne laissait aucune place au portier occitan (20e minute). Décidément bien malheureux, ce dernier se blessait sur l’action - la radio révélera plus tard une fracture du petit doigt - et devait quitter ses partenaires. Un défenseur occitan (Cristòl Mouysset) prit alors sa place dans la cage. Les Occitans se trouvaient dans une fâcheuse posture, puisque menés au score, privés de leur gardien et d’un de leurs meilleurs défenseurs. Mais c’était sans compter sur les traditionnelles valeurs de la sélection rouge et jaune, à savoir le courage et l’abnégation, qui allaient permettre à cette dernière de revenir dans la partie. Les Occitans sortirent enfin de leur moitié de terrain et se mirent alors à presser de plus en plus haut leurs adversaires et c’est miracle que le score en soit resté là avant la pause. La seconde période allait démarrer comme la première s’était terminé et c’est fort logiquement que, sur un dégagement mal assuré par le gardien monégasque, les occitans, par l’intermédiaire de leur avant centre Patrick Léglise, trompaient d’une frappe à bout portant le dernier rempart de Monaco (51e minute). Malheureusement, l’espoir occitan fut de courte durée car, suite à une erreur d’inattention d’un joueur occitan, les Monégasques récupéraient le ballon, s’infiltraient sur le côté de la défense et marquaient suite à un centre de retrait bien repris par l’attaquant (53ème minute). Ce but ne décourageait pas pour autant les Occitans qui repartaient à l’assaut des buts adverses se créant quelques occasions mais sur un contre assassin et sur une action semblable à celle ayant amené le second but, les monégasques creusaient l’écart (3-1 59e minute). Les Occitans jetaient alors toutes leurs forces dans la bataille et se montraient dangereux à de nombreuses reprises et c’est fort justement qu’ils réduirent le score sur un coup franc rapidement joué repris de la tête par leur stoppeur (Sebastian Rojas, 72ème minute). S’ensuivit alors un long siège des buts monégasques mais par manque de réussite ou de lucidité, le score en resta là scellant ainsi le sort des derniers espoirs occitans, la compétition s’achevait là pour les protégés de Pierre Costa.

Occitània 0 - Sàpmi 7:

Débuts en fanfare pour la Laponie

L’équipe d’Occitanie chute lourdement (7-0) pour le premier match de la Coupe du Monde des Etats sans Nation (par F. Grialou).

La première rencontre de la Viva World Cup 2006, dont il s’agissait de la première édition, proposait une affiche inédite avec l’opposition entre la Laponie et l’Occitanie en ce lundi 20 novembre à Hyères (Var). Rappelons que cette Coupe du Monde territoires non reconnus par la FIFA, organisée par la NF Board (New Federations Board), se déroulait du 20 au 25 novembre à Hyères et réunissait quatre sélections : Laponie, Monaco, Cameroun Sud et Occitanie.

La Laponie avait préparé ce rendez vous de longue date et comptait dans ses rangs pas moins de six joueurs professionnels évoluant dans les différents championnats scandinaves. Arrivés par avion le samedi précédant la compétition, ils s’étaient longuement préparés pour cette échéance. Après le traditionnel échange de fanions et les hymnes nationaux -notons au passage que l’hymne Occitan était chantée par une artiste spécialement venue à cette occasion (Liza)- la rencontre pouvait démarrer devant une tribune qui, compte tenu de l’horaire (15h30), comptait malheureusement plus d’officiels et de journalistes que de supporters. Les Lapons démarraient tambour battant la rencontre et asphyxiaient rapidement les Occitans grâce à un collectif bien huilé et une excellente vitesse de jeu. Ils monopolisaient le ballon et se montraient de plus pressants sur la cage du portier Occitan. Les Occitans reculaient et grâce à une bonne maîtrise tactique notamment dans la science du hors jeu parvenaient à soutenir les assauts adverses mais visiblement très émoussés, pas moins de huit joueurs du onze de départ ayant joué la veille dans leur club respectif en championnat FFF, ils finissaient par perdre un ballon anodin à l’entrée de la surface et encaissaient un premier but (22eme). C’était alors un cavalier seul des lapons qui ajoutaient 3 buts avant les citrons, les occitans sortaient quelquefois de leur camp pour lancer quelques contres mais la défense lapone qui comptait dans ses rangs celui qui avait été élu meilleur défenseur du championnat finlandais 2006 veillait au grain et se montrait intraitable. La seconde période démarrait sur le même rythme, la lapons visiblement très affûtés déroulaient leur jeu et les Occitans n’avaient plus que leur courage à opposer aux solides Scandinaves. Trois nouveaux buts étaient inscrits au cours de cette seconde période à sens unique. Cette rencontre se terminait donc sur le score net et sans bavures de 7 à 0, un score reflétant bien la différence de niveau entre les 2 équipes et aussi la différence de fraîcheur physique entre les joueurs des 2 sélections. Les Lapons à l’issue de cette rencontre se positionnaient comme les favoris de la compétition.

Nadeva Robinson, entraîneur de la sélection occitane, félicitait ses joueurs qui malgré l’ampleur de la défaite avaient fait honneur aux couleurs de l’Occitanie par leur courage et leur vaillance. Pierre Costa, président de l’Association Occitane de Football, félicitait les officiels lapons pour la qualité et la sportivité de leur sélection.

Val d’Aran 4 - Occitània 2:

La Seleccion Occitana desfacha per una Seleccion bela de Val d’Aran

Es una Seleccion demesida per l’abséncia de sos cadres abituals qu’anèt jogar lo XVII en trofèu Manuel Huguet en Val d’Aran lo 15 d’agost passat. Tota la colomna vertebrala emai son capitani deguèron èsser cambiats. Las absèncias en defensa centrala de Ciril Campòs e de Julian Cambon mai tanben de Joan Genieys e Julian Lautrec al mitan e de Baptista Galard en ataca se faguèt ressentir. De fach suls 14 jogaires presents 4 portèron pel primièr còp la camiseta d’Occitània (Critòl Redond, Jeròmi Gouneaud, David Ragòt e Florenç Daubin). « Es segur que l’equipa que se desplaçèt a Bossòst non foguèt la melhor de l’istòria de l’A.O.F, precisa Pèire Costa President de l’A.O.F, mai òm pòt que gramercejar los que faguèron l’esfòrç de se desplaçar fins a Val d’Aran per defendre las colors d’Occitània. »

Mentre que la Seleccion Occitana se presentava a Bossòst pas tant bela coma de costum, Bossòst aviá a l’escasença de son trofèu afortit son equipa per la venguda de jogaires sortits dels melhors elements dels autres clubs de Val d’Aran (Vielha, Les, Montgarri...).

L’escart al nivèl fotbalistic e subretot fisic se faguèt lèu : al cap d’un quart d’ora Bossòst marcava lo primièr gòl. Puèi qualques minutas los Araneses doblavan la mesa. Non ajudat per un temps dels mai poirits (una chavana coma non se pòt veire qu’en montanha aviá petat just abans la començaça del rescontre apesantissiá las cambas de los de l’A.O.F ja entamenada per una manca de condicion fisica segura), la Seleccion penava de sortir la pauma de sa mitat de terren. Mai plan inspirat, tot d’un còp, Pierrick Mouysset partiguèt solet en contre sus l’ala esquèrra que sol una fauta marrida per darrièr l’arrestèt dins la susfçacia. Penalti ! Lo tiraire non se faguèt esperar : es lo valent capitani per interim, Franc Grialou que prenguèt sas responsabilitats e redusiguèt la marca. Per Pèire Costa, « foguèt un geste fòrça dangerós. Es un astre que Pepe non siaga nafrat. L’arbitre auriá degut metre un carton rotge quitament s’èra un rescontre amistós » 2-1 foguèt la resulta a la fin de la primièra temporada. Al retorn dels vestiaris, l’auratge aviá acabat. La Seleccion segurament ajudada per las novèlas condicions meteò e los cambiaments efectuats dins l’equipa adversa començava melhor la seconda temporada e capitèt de desvolopar son jòc fondat sus de passas cortas al sòl.

Malastrosament, un pauc contre lo cort del jòc los Araneses, en contre oportunista e realista agravan la marca portant lo tablèu d’afichatge a 3-1. Gaire de temps calguèt als Rotge e Jaune per redusir la marca. Mercé a un còp franc direct situit a un trentenat de metres permetèt a Critòl Mouysset de marcar lo second gòl d’Occitània (3-2). Butant tant e mai per egalizar l’equipa d’Occitània daissèt d’espaci dins sa defensa e tornamai lo temps d’una contra ataca los Araneses marquèron son quatren e darrièr gòl. « Lo second mièg-temps foguèt mai equilibrat entre las doas còlas, afirmèt Pèire Costa. Pr’aquò lo rescontre auriá poscut bascular dins un camp coma dins l’autre. Occitània possedissiá mai la pauma mai non capitèt de concretizar sa dominacion. Los de Val d’Aran foguèron mai realistas. Òm pòt saludar la bela partida realizada pel postièr nòstre Guillaume Daumond, decisiu mai d’un còp ! »

L’arbitre siblava la fin del rescontre, ganhat 4-2 pels locals de Val d’Aran

Monegue 1 - Kossovò 7:

Dissabte 22 d’abrial passat Monegue jogava contre Kossovò a l’estadi de Cap d’Alh, lo meteis ont Occitània joguèt en decembre de 2005.

Mercé a l’ajuda financièra de "Monaco Telecom" Kossovò se desplacèt en principautat i per disputar sa cinquena partida internacionala (sa tresena en a pena d’un an).

Pressentida coma superiora a Monegue, la diferéncia de nivèl de faguèt lèu remarcar. Calguèt esperar pas qualques dètz minutas per que los visitors marquèsson son primièr gòl. Finalament a la fin de la primièra temporada, Kossovò ganhava ja 3-0 sus Monegue que s’èra quitament mens pas procurar la mendre ocasion.

La debuta de la seconda temporada èra mai equilibrada. Los Monegascs practivan un juòc mai agressiu mentre que los Kossovards levavan lo pè.

Pr’aquò Kossovò capitèt de marcar encara 4 gòls e Monegue salvèt l’onor en marcant 1 còp.

Lo rescontre s’acabèt fin finala sus un escòr pesuc mai pas mens meritat de 7-1.

Occitània 0 - Chipre Nòrd 3:

Una partida eroïca de la part dels Occitans!

Fàcia a una equipa fòrça experimentada, bravament organizada e dispausant de totes los mejans que cal, los Occitans se son inclinats pas que 3 a 0.

(JPEG)

Quitament se la màger del juòc se debanèt dins la mitat de terren occitan, los Rotge e Jaune capitèron a la primièra temporada de se procurar qualques escasenças francas.

(JPEG)

De notar que la diferéncia se faguèt non pas tan sus la qualitat tecnica mai puslèu sus la fòrma fisica.

(JPEG)

De fach los Nòrd-Chipriòts deguèron esperar la seconda temporada per marcar lo primièr gòl.

Un grand òsca donc a Occitània que se bonifica amb lo temps coma lo bon vin. Camina que caminara...

Monegue 2 - Occitània 1:

Lo 17 de decembre dau 2005 a 3 oras dau vèspre, lo rescòntre Occitania-Mónegue si debanèt sus l’estadi de Cau Dalh a doi pas de l’estadi LOÍS lo segond. Totplen de Monegascs e totplen mens d’occitans, lo cau ben dire, avion fach lo desplaçament.

(GIF)
Las doas equipas al moment dels imnes

En la tribuna oficiala assistèron au mach costat monegasc : lo President dau Consèu Nacionau de Mónegue Stéphane VALERI ; lo President de l’equipa dau Mónegue ; Dònnas Eliana MOLLO e Menica SALVO, rapresentanti de l’ensenhament dau monegasc. Costat occitan, li èran lo president de l’associacion dei cònsols e eligits occitans sénher Rogier LASSAQUE ; lo president de l’equipa d’occitania Pèire COSTA e Joan-Pèire BAQUIÉ vici-president dau CREO-Provença que rapresentava lo President Pèire BRECHET.

(GIF)
Los oficials

La premiera mitan foguèt totplen equilibrada. Li doi equipas donèron tot cen qu’avion en li sieu tripas : 1-1 a la mitan. En lo segond periòdo, lo juec occitan èra mai chaplat, desordonat, lo balon èra mai dins lo camp occitan que monegasc. L’equipa d’occitania mancava d’organizacion e non saupèt si donar d’ocasions de marcar. La partida s’acabèt sus un 2-1 ben ameritat en favor de l’equipa monegasca.

(GIF)
Los suportaires occitans

La terça mitan dins un grand palaci nos a permés d’escambiar de presents e de téisser de liames emb’ai amics monegascs presents. Avèm pilhat data, tra autres, per una vísita de Mónegue en lenga monegasca.

Toi lu escambis de la jornada, lo devi dire si faguèron en lenga, cadun emplegant la sieua dins l’inter-comprension. Li nòstri lengas an ganhat perque an trovat aquí un luec novèu de socializacion per la lenga. Basta per aquò vòlem aremerciar toi lu organizators d’aqueu rescòntre.

Aüra es au president Pèire COSTA e a nautres toi, de ne’n tirar lu ensenhaments per fins qu’au tornés que serà organizat en 2006 a Chipre l’equipa d’occitania fague mai ben.

Joan-Pèire Baquié, vici Psdt del CREO Provença

Primièra victòria pel onze occitan (14-0):

Primièra victòria pel onze occitan

L’equipa d’Occitània a ganhat sa primièra partida de l’istòria (per F. Grialou, vici-president de l’A.O.F).

Lo rescontre Occitània vs Monegue del 12 de febrièr de 2005, ben que ponctuat d’una resulta nula e verge, aviá daissat augurat un avenidor prometor per la jove Seleccion occitana. Dabans un pertèrra important d’espectadors, la seleccion occitana confirmèt aqueste dissabte 3 de setembre tot lo ben que se pensava d’ela en emportant aisidament fàcia a Chechenia.

Lo public murethin non s’èra enganat e venguèt nonbrós assitir a l’un dels rares rescontres internacionals jamai jogats a Clement Ader, aqueste estadi estimat per Enric Carrièra. Fòrça avián causit de perseguir lor serada fotbòl, ja entamenada per « un levar de ridèl » del campionat de Division d’Onor Miègjorn Pirenèus, Murèth vs Tarbes, concluit per un 0-0, per aquela atasenta e inedita aficha Occitània vs Chechenia.

L’equipa d’Occitània, portada pel primièr còp per son novèl seleccionaire, Nadèva Robinson, auborava per l’escasença una tenguda roja tota nòva, trocant aquí sas « abitualas » colors blancas. De precisar que, causa gaire comuna, Nadèva Robinson es una femnas, çò que ne fa, aquò segur, l’un dels primièrs seleccionaires internacionals de l’istòria del fotbòl de sexe feminin.

L’engajament èra donat pauc après 21o00, puèi un calimàs, per un triò arbitral sortit de la Liga Miègjorn Pirenèus que s’anava mostrar impecable de la debuta fins a la fin. L’imne oficial « Se Canta » entonat pels jogaires occitans acompanhats d’enfants de l’escòla Calandreta de Murèth e de nombroses suportaires lançava la serada.

Las doas equipas s’observavan al cors de las primièras minutas del rescontre, cap d’entre elas gausavan pas se liurar tròp d’ora. Mai los Chechenas non faguèron ilusion longtemps. De fach, los Occitans prenián progressivament l’ascendent sul rescontre mercé notadament a una circulacion de bala mai fluida e mai rapida. Los Chechenas èran privats de balon pauc a cha pauc., s’aganissián a lo recuperar e es tot logicament que los Occitans dobrissián la marca 20 mn puèi l’engajament sus un còp de pè de canton jogat en 2 temps. Los Occitans doblavan la mesa qualques minutas mai tad totjorn sus un còp de pè de canton.

La seconde période démarrait sur les chapeaux de roue puisque l’équipe d’Occitanie ajoutait encore quelques buts dans l’escarcelle de Tchéchènes bien malheureux qui ne réussissaient pas à convertir les quelques occasions pourtant franches qu’ils se procuraient. Lo second periòde demarava tant lèu coma lo primièr s’acabèt ja que l’equipa d’Occitània apondiá tornamai qualques gòls dins l’escasèla dels Chechenas plan maluroses que capitavan pas de convertir las qualques escasenças pasmens francas que se procuravan.

La resulta finala de 14 a 0 èra sens apèl mai recompensava pas los esfòrces dels valoroses Chechenas.

Al delà de la resulta, retendrem subretot lo brave estat d’esperit dels protagonistas, lo sentit de fraternitat qu’animèt aquela serada-en testimòni l’image dels jogaires occitans e chechenas man dins la man saludant lo public a la fin del rescontre- e lo brave acuèlh del club e de la comuna de Muèth. Sotalinham tanben la qualitat de l’organizacion-cal pas desoblidar que Chechenia remplacèt al darrièr moment Tibet sonque doas setmanas abans la data prevista- e lo trabalh remirable fornit pel President de l’Associacion Occitana de Fotbòl, Pèire Costa

L’equipa d’Occitània, sota las cameràs de França 3, ven de se fargar un nom aqueste 3 de setembre de 2005...

Los Lengadocians finisson 5en!:

Per una primièra es una fòrça bona resulta. Amb una equipa un pauc demesida lo dimenge, los Lengadocians de l’A.O.F capitèron d’importar son rescontre de uetena de finala als penaltis mercé a l’esficacitat de son grand portièr. Foguèt decesiu non solament tot al long de la partida mai capitèt d’arrestar en mai un tir del temps dels penaltis. Cò que propulsèt los Lengadocians en quart de finala e aquò malgrat l’abséncia de son capitani Cyril Campòs.

Fatigats pels efòrts de la velha, l’A.O.F perdèt son rescontre contra los finalistas de l’an passat e los vinceires de l’edicion 2005. Los Lengadocians abdiquèron 3-0 sens tròp aver amanessat son adversari.

Fin finala, los Lengadocians acabèron a la 5èna plaça fòrça encoratjanta. Aquò rai qu’aquela experiéncia donarà enveja de tornar l’an que ven.

sit realisat amb SPIP e JCIZZO.com Logicial liure jos licéncia GNU/GPL
© 2004 Realisacion - IGEDMEDIA